Quentin Gassiat

Jacques Villeglé

Jacques Villeglé La rue comme espace d’inspiration Ceci est une introduction : saint oma street art. “La rue est un espace d’inspiration. C’est un espace populaire, qui représente vraiment la culture. Je me souviens, lorsque j’étais petit, des affiches de clowns de cirque dont les yeux semblaient nous suivre. Concernant les affiches lacérées, j’ai tout …

Jacques Villeglé Lire la suite »

Lady K

Lady K Des écritures multiples au service d’un engagement Ceci est une introduction : saint oma street art. “Quand j’ai commencé c’était en tant qu’être humain pour demander l’égalité, investir un environnement commun et politique pour affirmer une existence, influer sur le monde, être reconnue et entendue à part entière, égale des adultes et non …

Lady K Lire la suite »

Dawal

DAWAL Complainte dystopique du progrès Ceci est une introduction : saint oma street art. “Je trouve que les métiers d’aujourd’hui ont une distance assez phénoménale avec le concret, nous sommes tous derrière un bureau. Les messages que je passe essaient de dire quelque chose par rapport à cette surabondance de confort et de choix. Je critique …

Dawal Lire la suite »

Tetar

TETAR Décortiquer la structure des signes Ceci est une introduction : saint oma street art. “J’ai aussi beaucoup travaillé sur le fait de ne jamais me répéter, pour que des œuvres de plusieurs centaines de signes n’en contiennent pas d’assimilables les uns aux autres.” PARCOURS LA DÉCONSTRUCTION DE LA FORME L’EXPLORATION DES STRUCTURES CRÉER DANS …

Tetar Lire la suite »

Bault

BAULT Le mur comme terrain d’expérimentation picturale Ceci est une introduction : saint oma street art. “Tout est pensé mais rien n’est jamais sûr quand on passe à la pratique. Le chemin initial bifurque souvent. C’est donc un va et vient entre le sensible, l’immédiat et le temps de la réflexion. Savoir où commencer et …

Bault Lire la suite »

EvazéSir

EVAZESIR Recomposer nos mémoires Ceci est une introduction : saint oma street art. “Le regard est peut-être le sujet principal de notre peinture. C’est le miroir de l’âme : en voyant un regard on comprend ce qu’il y a derrière.” PARCOURS DES STYLES JUXTAPOSES UNE MEMOIRE DE L’INTIME RECUPERER LA RUE SUR L’ART URBAIN PARCOURS Comment …

EvazéSir Lire la suite »

Megumi Nemo

MEGUMI NEMO Des couleurs primaires pour traduire nos émotions Ceci est une introduction : saint oma street art. “Je ne veux pas dessiner de choses compliquées. Je préfère les images simples qui sont pour moi comme des haïkus.” premiers pas dans la rue UN UNIVERS LIE A L’ENFANCE CREER SUR LES MURS PREMIERs pas dans …

Megumi Nemo Lire la suite »

Popay

POPAY Le Graffiti, nouvelle querelle des Anciens et des Modernes Ceci est une introduction : saint oma street art. “A ses débuts, l’outil bombe est vu comme révolutionnaire, comme le sabre laser de Star Wars. Le Graffiti américain porte un regard neuf : les lettres sont dessinées comme jamais auparavant. Cela témoigne d’une volonté de …

Popay Lire la suite »

Primal

PRIMAL Peindre à l’instinct pour révéler l’inconscient Ceci est une introduction : saint oma street art. “C’est intéressant de creuser la pensée d’un artiste, même le plus référencé, pour finir par le coincer sur quelque chose qu’il ne parviendra pas à expliquer, qui relève du primitif, de l’instinct. C’est pour cela que mon nom de …

Primal Lire la suite »

Miss.Tic

Miss.tic Celle qui écrit dans nos marges Ceci est une introduction : saint oma street art. “Mon travail évoque l’époque dans laquelle je vis : je préférerais moi-même devenir une icône que de travailler sur les icônes.” CRÉER POUR EXISTER LA FEMME ET LE REGARD DE L’AUTRE ECRIRE POUR SE DECOUVRIR MUSES ET HOMMES STREET …

Miss.Tic Lire la suite »

Psyckoze

psyckoze L’urgence ou la fureur d’écrire Ceci est une introduction : saint oma street art. “L’illégalité tient une place prépondérante car le style graffiti en découle. L’interdit a en effet débouché sur l’urgence : lorsque l’on réalise un graff avec le risque que les flics arrivent, il faut être spontané pour peindre rapidement une pièce …

Psyckoze Lire la suite »

Romain Froquet

romain froquet Une ligne pour réunir le geste et la couleur Ceci est une introduction : saint oma street art. “Les couleurs sont pour moi la première chose qui interpelle. Elles véhiculent instantanément des émotions, racontent des histoires. Je ne peux pas détacher la couleur d’une œuvre.” parcours TORDRE LA LIGNE : UNE RÉSONANCE CALLIGRAPHIQUE …

Romain Froquet Lire la suite »

Antonio Gallego

antonio gallego Itinéraire d’un flibustier de l’Art Ceci est une introduction : saint oma street art. “On a démocratisé l’Art, voulu le rendre accessible. Il est étonnant de voir à quel point cette mémoire artistique se construit à très court terme. C’est aussi pour cela que j’appelle ces productions « variété » : or, ceux qui écrivent les …

Antonio Gallego Lire la suite »

Agrume

agrume A la recherche de la clé des songes Ceci est une introduction : saint oma street art. “Le collage témoigne d’une forme de discrétion car au-delà de la pose il s’agit d’un objet que l’on vient poser au mur, le laissant alors face à sa fragilité, à la merci des intempéries et des passants.” …

Agrume Lire la suite »

VLP

VLP La course folle des pionniers du Graffiti Ceci est une introduction : saint oma street art. “Le mur est un fronton de pelote basque. Notre image est proposée à ceux qui la prennent et la renvoient. Certaines personnes nous racontent ce qu’elles ont vu dans nos toiles à la lumière de leur vécu, ce …

VLP Lire la suite »

Ninin

ninin Reconnaître la culture du serpent à plumes Ceci est une introduction : saint oma street art. “Je crois que nous naissons tous artiste, que nous en avons tous le potentiel, mais qu’ensuite en commençant à grandir nous abandonnons : pourtant, il y a des gens qui ne renoncent jamais” PARCOURS CONTRE-COLONISATION PAR LES SYMBOLES …

Ninin Lire la suite »

David Selor

david selor Univers de contes sur parpaings abandonnés Ceci est une introduction : saint oma street art. “Les parpaings sont des aubaines : il s’agit de supports qui ne sont pas pérennes mais destinés à être détruits. Tout le monde les trouve laids et personne ne voit donc d’inconvénient majeur à ce que je les repeigne.” …

David Selor Lire la suite »

Panier